Seal Trail – Irving Park

Seal Trail – Irving Park

Comment évoquer le renommé « Irving Park » de Saint Jean sans parler de la compagnie Irving?

Derrière ce nom probablement inconnu de la majorité d’entre-vous se tient en effet un empire industriel et médiatique à l’échelle du Nouveau-Brunswick et qui possède aussi des ramifications au Québec et dans le Maine aux Etats-Unis.

La première perception que l’on a de l’empire se manifeste probablement au travers des nombreuses stations service de la marque très fréquentes au Nouveau-Brunswick. Ceux qui traversent Saint Jean remarquent aussi à coup sûr la raffinerie du même nom, la plus grande du Canada, avec sa capacité de production de 51000 m3 par jour, soit plus de deux fois la capacité de Feyzin.

Mais Irving Oil n’est qu’une des branches de l’empire. Le conglomérat JD Irving contrôle en effet des activités dans à peu près tous les domaines: la papeterie, la construction navale, le commerce, l’immobilier et bien entendu les medias. L’ensemble de la presse écrite leur appartient en effet, à l’exception je pense du trublion francophone « L’Acadie Nouvelle », qui ne manque d’ailleurs pas une occasion d’écorner le géant.

Mais quel est donc le lien entre JDI et notre rando du jour ?

Un peu de « green washing », ou peut être de l’optimisation fiscale, voire tout simplement un investissement utile dans une réserve naturelle au service de la communauté ? Je n’ai pas la réponse mais il est certain que Irving Park est un incontournable de la région.

Touchant la partie ouest de la ville, le parc s’étend sur une péninsule de 243 hectares et propose des sentiers de longueur variée. Les plus paresseux peuvent même faire un tour en voiture mais on rate alors l’essentiel.

Seal Trail – Le sentier du Phoque

Long d’un peu moins de 10 kms, ce sentier longe d’abord le côté ouest de la péninsule, où la baie se vide presque entièrement à marée basse.

Rappelons au passage que l’on observe dans la baie de Fundy les plus importantes marées au monde, d’une amplitude moyenne de 13 mètres.

A peu près à moitié de la péninsule, le chemin part plein est et rejoint sa côte est, face à la mer et à l’île de Manawagonish. Pas d’inquiétude si vous ne parvenez pas à prononcer son nom, c’est un véritable défi.

Le chemin est un joli terrain de jeu, parcourant la forêt. Alors que la boucle se complète, les points de vue se succèdent, offrant toujours de nouveaux panoramas sur la mer, les criques et les plages. La lumière en ce jour férié du 18 mai qui honore la reine Victoria est tout simplement renversante.

Tout à la fois proche et loin du monde. Parcourir la forêt en bord de mer est une expérience que je rêve de partager. Dans le même temps, des navires pétroliers naviguent à l’horizon. Que cet endroit devait être beau avant que les colons n’arrivent…

One thought on “Seal Trail – Irving Park

  1. Hey you three! I’ve just read your last two posts, awesome and love the articles!
    So how are you? Are you still working from home on some days, or are you back on site full time? What about Céline and her new position? And is Seb still studying from home or is he back at school? In other words, how is life treating you?
    Miss you all, take care, Jenny

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *