J’ai testé pour vous…ma High School au Canada

J’ai testé pour vous…ma High School au Canada

Saint John High School is a high school located in Saint John, New Brunswick, Canada. It was founded in 1805 and is the oldest publicly funded school in Canada.

https://en.wikipedia.org/wiki/Saint_John_High_School

Voilà déjà quelques mois que je suis rentré au lycée, en onzième année, soit l’équivalent de la première en France.

Le rythme au Canada est vraiment différent, passer de 35h de cours par semaine à 25h, qu’est-ce que c’est bien ! En plus, j’ai le même emploi du temps tous les jours : français, ensuite « histoire moderne », puis biologie, repas, anglais et pour finir en beauté, informatique. En cours de français, je suis un peu comme un professeur de français sans rémunération, au moins, si mes études futures ne fonctionnent pas, je sais que je peux faire prof de français.

Le cours d’histoire, c’est une longue histoire… Le cours sur le papier paraît très intéressant, voir l’Europe en commençant par la Renaissance, pour finir à la Révolution française en passant par la Réforme, l’Indépendance des Etats-Unis, ça parait sympa ! En revanche, j’ai un professeur assez étrange et spécifique si je puis dire. Pour résumer, je n’ai pas appris grand-chose pendant ce cours, et il change souvent le sujet des discussions. D’autre part, ce cher monsieur m’a dit que je me trompais, d’après lui Louis XIV était « Le Soleil Roi », et non « Le Roi Soleil »… Rien de bien grave, mais plutôt amusant pour le coup ! Autre anecdote significative: nous avons passé plusieurs cours à regarder ce chef d’oeuvre du cinéma américain intitulé « The Patriot ».

Les cours de biologie se passent très bien, j’ai une professeur très sympathique, qui m’aide quand j’ai besoin, et qui m’a même proposé d’écrire mes réponses en français si j’avais besoin. Toutefois, mon programme de biologie est beaucoup plus avancé que celui que je suivais en France. En effet, on fait déjà de la biochimie moléculaire qui est un sujet abordé en terminale en France.

En anglais, j’ai une prof beaucoup plus stricte que la moyenne ici et qui est très exigeante. On a étudié MacBeth de Shakespeare (clin d’œil Jenny) en début d’année. J’ai travaillé sur une « annotated bibliography » qui demande beaucoup de recherches. Cela consiste à paraphraser des analyses de personnes diplômés en langue, pour les incorporés dans notre document.

Le cours d’informatique est je pense celui que je préfère, même si le rythme n’est pas très soutenu. Je commence à apprendre à coder en python, et je trouve ça super intéressant ! Pour le moment, j’ai un programme qui calcule les taxes, un pour jouer à « Pierre, feuille, ciseau, lézard, spock », un pour calculer les aires de différentes figures, un qui calcule la moyenne des élèves, et bien d’autres encore…


En général, les journées de lycée passent plutôt vite, et le rythme des devoirs est correct, ils sont rarement donnés du jour au lendemain. Je suis aussi inscrit dans un club d’escrime hors du lycée. J’y vais deux fois par semaine et je m’y amuse beaucoup. J’ai participé à deux compétitions d’escrime depuis le début de l’année, ou mes résultats étaient corrects mais sans plus. Au lycée, lundi 21 et mardi 22 Octobre, j’ai eu des « try-outs » pour rentrer dans l’équipe de basket du lycée. Du coup, la semaine précédente, je suis allé m’entrainer au panier de basket. Malheureusement, je n’ai pas pu rentrer dans l’équipe, le niveau était vraiment haut.

Depuis ce début d’année, il est un peu difficile de se faire des amis. Les canadiens particulièrement restent entre eux: si on ne va pas les voir, alors ils ne viendront pas nous voir. Heureusement, la glace commence à se briser petit à petit. De ce fait, j’ai passé la plupart de mon temps avec ce qu’ils appellent des « exchange students ». Ce sont des élèves qui viennent au Canada sans leurs familles, pour étudier et apprendre de nouvelles choses. Dans ma classe, j’ai ainsi 4 Turques, 5 Vietnamiens, et 1 Allemand qui suivent ce programme. Sur un plan beaucoup plus large, je trouve que mon anglais s’améliore, et que je parle et écrit mieux. Bref, une année scolaire beaucoup plus zen et détendue qu’en France, qui met moins de pression sur les élèves et je trouve que c’est une bonne chose personnellement !

Aight = right
Gonna = going to
Dunno = don’t know
Dang = damn

One thought on “J’ai testé pour vous…ma High School au Canada

  1. On reprendrait bien ses études… mais au Canada.Tout est mieux qu’ici , les horaires, les profs, les soutiens .
    Moins lourd et aussi sérieux.
    Bonne réussite à Sébastien qui a bien choisi. Bravo

Répondre à Yolande Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *