Un vendredi soir à Saint Jean

Un vendredi soir à Saint Jean

Notre premier « cinq à sept », pour lequel Wikipedia nous donne la définition suivante (en anglais uniquement, pas trouvé en français)

The term stands for a social gathering. It may bring together friends or colleagues or may be organized around a specific event, such as a book launch or vernissage. Wine, beer, and cocktails are served along with finger foods and other hors d’oeuvres. Such a party held later may be named for the specific time (e.g. six à huit).
A cinq à sept can be a formal gathering held in a wide range of public and private spaces, such as art galleries, University campuses, and places of work, but it is also commonly used more informally as a promotion in bars to attract patrons.[1] The English equivalent might be a semi-formal « wine and cheese » gathering or an informal « happy hour« .

https://en.wikipedia.org/wiki/Cinq_%C3%A0_sept

Le cinq à sept de ce vendredi se tenait donc dans l’arrière salle d’un bar irlandais. Après qu’il eut fallu négocier avec le patron l’entrée de Séb, car il faut avoir 19 ans pour fréquenter un bar ici, la première partie de soirée s’est donc passée dans une ambiance conviviale : bière à 5$ uniquement, un buffet de mets malgaches, des chanteurs, le tout entre membres de la communauté francophone.

C’était en quelque sorte la pré soirée avant la soirée, qui se tenait à partir de 20 heures au centre Samuel de Champlain, et qui allait nous permettre de découvrir et littéralement nous enthousiasmer pour un groupe vocal a cappella originaire de Trois-Rivières au Québec : les Qw4rtz !

Et le show, ils l’ont fait ! Reprenant des standards, des chansons moins connues aussi, le tout en mélangeant humour et dérision. Un vrai spectacle où le plaisir d’assister à une véritable performance vocale et artistique s’est mêlé au rire, à tel point que j’en avais moi-même mal aux joues.

Entre les deux, nous avons profité d’une soirée d’automne encore belle, sous le soleil couchant et un grand ciel bleu, pour nous balader « uptown » et profiter, presque seuls, du cœur historique de la ville.

One thought on “Un vendredi soir à Saint Jean

Répondre à Yolande Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *